Risques d’intoxication au monoxyde de carbone : la Protection civile en campagne

Risques d’intoxication au monoxyde de carbone : la Protection civile en campagne
 

L’hiver étant à nos portes et les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, dus à la défaillance des appareils de chauffage, provoquent des dégâts abyssaux entrainant une mort certaine. Pour parer à ce phénomène qui est devenu pérenne, la Protection civile lance à partir d’aujourd’hui  mercredi 14 octobre, une campagne nationale de prévention et de sensibilisation aux risques d’intoxication au monoxyde de carbone sous le slogan « Ensemble pour un hiver chaud et sûr », indique un communiqué de la Direction générale de la Protection civile.

Cette campagne initiée dans le cadre de l’application du programme de prévention et de sensibilisation de la Protection civile, notamment aux accidents liés à l’intoxication et asphyxies dues aux monoxyde de carbone Co et autres gaz brûlés, est organisée en coordination avec les directions de Santé, de Commerce, de l’Education nationale, des Affaires religieuses, et de Naftal, Sonelgaz et la société civile, ajoute le communiqué.

Le programme de la campagne, qui s’étalera tout le long de la période hivernale, comprendra des journées portes ouvertes au niveau des unités de la Protection Civile, des caravanes locales qui sillonneront les différentes localités pour faire de l’information de proximité, des émissions radiophonique et télévisées et la diffusion de spots de sensibilisation à travers les médias, a ajouté le communiqué, indiquant que 173 personnes sont mortes par asphyxie dont 145 suite à l’inhalation du monoxyde de carbone Co, durant l’année 2019.

Durant les huit premiers mois de l’année 2020, les unités de la Protection civile ont sauvé 2047 personnes incommodées par les différents Gaz, déplorant le décès de 58 personnes intoxiquées par le Co, a-t-on ajouté de même source.

 

 Ferhat Zafane