Revue Echorta : le dernier numéro consacré à la récupération des crânes des résistants

 

Revue Echorta : Le dernier numéro consacré à la récupération des crânes des résistants

La revue «Echorta», éditée par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), a consacré son dernier numéro (147) au traitement de plusieurs sujets très importants liés à l’histoire de l’Algérie, la récupération des crânes des résistants et des restes mortuaires des chouhada qui ont été privés de leur droit naturel et humain d’être enterrés depuis plus de 170 ans, la commémoration du 72e anniversaire des massacres du 08 mai 1945 et du 58e anniversaire de l’indépendance.

Par ailleurs, dans son édito, la revue est revenue sur le phénomène des violences urbaines, un phénomène qui prend de l’ampleur dans notre société, notamment au niveau des grandes villes. Ce phénomène touche également les plus grandes villes au monde. Devant cette situation de grands efforts sont consentis pour juguler ce phénomène internationale.

Consciente de l’importance de son rôle dans la lutte contre ce phénomène, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), ne lésine sur aucun moyen pour assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens.

Dans son édito la DGSN rappelle l’importance du travail de proximité assuré par ses services qui sont toujours auprès et au service des citoyens. Une politique qui a prouvé son efficacité grâce aux campagnes de sensibilisation, des conseils et des entretiens avec les citoyens, notamment au niveau des cités et des quartiers populaires.

Les services de la DGSN travaillent ainsi sans relâche pour sensibiliser les citoyens, notamment les jeunes, sur les dangers des violences urbaines et ses conséquences sur leur sécurité et sur celle de leurs biens. Pour atteindre cet objectif la DGSN associe la société civile à ses différentes compagnes de sensibilisation menées au niveau des quartiers et des cités.

A cet effet, la DGSN considère les associations comme un partenaire essentiel et un outil efficace de lutte contre les violences urbaines, à la lumière du renforcement du système judiciaire par l’arrêté n° 20-03 du 30 août 2020 concernant la prévention et le contrôle des gangs de quartiers.

Dans ce numéro le Président de la République a félicité toute la famille de la police algérienne, à l’occasion de la célébration de l’anniversaire de sa création, correspondant au 22 juillet de chaque année et a salué sa position et ses réalisations au service du peuple et de la nation. Dans son édito la revue a mentionné également le rôle de premier plan des équipes médicales dans la lutte contre la pandémie de Covid19.

 

Par ailleurs, la revue comprend les différentes activités et actualités policières, en plus d’un dossier spécial sur le rôle de l’Agence spatiale algérienne dans l’augmentation de l’efficacité, des performances et du travail de sécurité des forces de police.

Le sujet est intéressant et donne un aperçu scientifique des efforts de la Direction générale de la sûreté nationale dans la modernisation en fournissant des technologies modernes aux équipes de lutte contre la criminalité et pour sa prévention.

La police suit le rythme de la politique nationale de l’activité spatiale et élargit le champ de son exploitation des systèmes nationaux de satellites pour l’observation de la terre et les systèmes d’information géographique, la création de cartes numériques et l’enrichissement des bases de données et des systèmes d’information liés aux télécommunications. Le lecteur trouvera également dans ce numéro un ensemble d’études scientifiques précieuses pour les chercheurs intéressés par les questions de sécurité.

Y.M