Restitution des crânes des résistants algériens : Un «évènement historique» affirme Ould Kablia

Restitution des crânes des résistants algériens : Un «évènement historique» affirme Ould Kablia

La restitution des crânes des résistants algériens à l’invasion et la colonisation françaises, conservés depuis plus d’un siècle et demi au Musée d’histoire naturelle de Paris, et dont 24 ont été rapatriés ce vendredi 03 juillet, aura marqué l’actualité nationale ces dernière 48 heures. Elle est surtout saluée de toute part. Pour  Dahou Ould Kablia, à titre illustratif, c’est un «évènement historique».  

«Il y a deux nouvelles qui m’ont réjoui aujourd’hui, c’est que la cérémonie de remise des grades ait lieu au Palais du peuple, pour bien montrer la cohésion entre l’armée et le peuple, et la deuxième est le rapatriement des crânes de valeureux chouhadas, du 19ème  siècle, qui ont été les pionniers de la résistance contre l’occupant colonial. Cette nouvelle constitue un évènement historique», a-t-il en effet estimé dans une déclaration à l’APS  en marge de la cérémonie de remise de grades et de médailles à des officiers de l’ANP, organisée au Palais du peuple.

« Cet évènement revêtait un sentiment de fierté», a ajouté le président de l’Association des anciens du MALG assurant d’autre part  que, par ce geste, c’était «la dignité de l’Algérie qui a été recouvrée, c’est à la gloire de la révolution, de la résistance, c’est surtout à l’avantage de monsieur le Président de la République».

Pour sa part, Youssef Khatib (colonel Hassan, chef de la wilaya IV historique), a indiqué que l’Algérie avait « triomphé du colonialisme français, considérant que sa génération a fait son devoir envers le pays ».