Réouverture des frontières : « Dés que le Comité scientifique donne son aval », affirme Boukadoum 

Réouverture des frontières : « Dés que le Comité scientifique donne son aval », affirme Boukadoum 

Dans son entretien accordé à la chaîne France 24, Sabri Boukadoum, ministre des Affaires étrangères a abordé entre autres question, l’éventuelle réouverture des frontières fermées depuis mars dernier pour cause du coronavirus.  D’emblée, le chef de la diplomatie algérienne, la « conditionne » à l’aval du Comité scientifique chargé du suivi de l’épidémie du COVID19 en Algérie, habilité à exposer des recommandations au Gouvernement sur les dossiers liés à la gestion de l’épidémie.

« Je le dit très simplement. Il y a un comité scientifique qui décide, selon les données, selon ses propres critères… Ce comité, composé de scientifiques, de médecins, de sociologues recommande au Gouvernement. Dès que ce comité recommandera l’ouverture des frontières et que cela est possible sans danger excessif pour la population – vous savez chez nous aussi le principe de précaution prime sur tous les autres principes… », a en effet affirmé Sabri Boukadoum. Quant à la date fixée pour le référendum du la révision constitutionnelle, le ministre des Affaires étrangères a rappelé « la symbolique »   du 1er novembre, un nouveau départ pour « une nouvelle Algérie ».

F.H