Référendum constitutionnel : Jil Djadid participe sans donner de consignes aux militants 

 Référendum constitutionnel : Jil Djadid participe sans donner de consignes aux militants 

 La direction du parti de Jil Djadid a arrêté, mardi 6 octobre, sa position au sujet du référendum constitutionnel du 1er novembre, optant pour la participation, mais sans donner de consignes de vote à ses militants, laissés libres de choisir entre le « Oui », le « Non », ou l’abstention.

La position mitigée de Jil Djadid vient de sa lecture critique du document du projet qui contient, selon lui « des aspects positifs » comme le chapitre des libertés, mais aussi des points négatifs relevés au niveau des prérogatives du président de la République et de l’équilibre des pouvoir en général et de leur séparation, en particulier.

Jil Djadid, qui ne rentre pas dans les clous fixés par l’ANIE, notamment avoir des élus dans 25 wilayas ne participera pas à des meetings de campagne et se limitera à « l’accompagner », selon son responsable de la communication.

Ferhat Zafane