Rapatriement des Algériens décédés en France : Finies les tracasseries

Rapatriement des Algériens décédés en France : Finies les tracasseries

Jusque-là, le rapatriement des dépouilles des ressortissants algérien décédés à l’étranger, constituait un véritable casse-tête, notamment à cause des frais, parfois exorbitant, que cela pouvait engendrer.

Désormais, la problématique est du moins, les ressortissants algériens qui font partie de la  circonscription consulaire algérienne de Lyon. En effet, citée par le site en ligne Dzair Dayli,   la représentation diplomatique a annoncé dans un communiqué daté du 05 novembre courant, que tous les que les frais de rapatriement des dépouilles des Algériens décédés en France sont couverts par l’État.

Le consulat d’Algérie à Lyon précise également, que les frais (du rapatriement des dépouilles) sont couverts par l’État Algérien depuis le 17 mai 2020t conformément à l’article 71 de la loi des Finances Complémentaire (LFC) 2020. Cette annonce est une bonne nouvelle pour les familles à faible revenu qui souhaitent rapatrier les corps depuis l’étranger vers l’Algérie surtout en ces temps de crise sanitaire.

Ainsi, en cas de décès, «  la famille du défunt non assuré et justifiant de situation de précarité, est invitée à prendre attache avec nos services, en vue de l’engagement de la procédure. »

« Si un Algérien est décédé mais qu’il n’est pas assuré et si sa famille détient une situation de précarité, cette dernière pourra appeler les services consulaires afin de démarrer une procédure », précise-t-on de même source.

« Et pour ceux qui ont souscrit à des (polices d’assurance obsèques)  dans le pays d’accueil, ils sont automatiquement pris en charge par leurs compagnies d’assurance », note encore la représentation diplomatique. Quant à ceux qui ont une assurance, le communiqué révèle qu’ils devront se tourner vers leurs compagnies d’assurance pour la prise en charge.

F.H