Rachid Hatem, écrivain jordanien : « Lorsque la conspiration s’intensifie, il devient un devoir patriotique de se rassembler autour de l’ANP »

Rachid Hatem, écrivain jordanien : « Lorsque la conspiration s’intensifie, il devient un devoir patriotique de se rassembler autour de l’ANP »

Hatem Rachid, écrivain politique et spécialiste les affaires arabes et membre de l’Association jordanienne des écrivains , a publié un article sur l’armée algérienne et ses relations avec le peuple et exposant les complots qui visent l’armée algérienne, héritière légitime de l’Armée de Libération nationale (ALN)  où il a indiqué que : « la spécificité de l’armée algérienne est que c’est le prolongement d’une armée nationale qui a combattu jusqu’à la victoire le colonisateur et agit en fait comme un protecteur de la souveraineté nationale ».

Plus qu’une preuve de son indépendance et de son patriotisme, et ce n’est pas réaliste pour qu’il soit accusé de soumission à la France, alors comment expliquer ses armements russes et non français, et comment expliquer la présence économique chinoise, non française et occidentale »  s’est-il interrogé .

Poussant plus loin son appréciation au sujet de l’Armée algérienne à laquelle il attribue le noble rôle de protéger le pays contre toute atteinte ou agression étrangère, l’auteur jordanien a ajouté : « souvent, on parle des soi-disant officiers français. En fait, soixante ans après l’indépendance de l’Algérie, ces officiers sont morts ou ont pris leur retraite, et les officiers d’aujourd’hui font partie des générations de l’indépendance » a-t-il précisé avant d’ajouter : « la dépendance culturelle et spirituelle à la France appartient majoritairement à des élites et à des forces civiles bien connues qui ne semblent pas avoir une présence significative dans les rangs de l’armée.

Par ailleurs le membre influent de  l’Association jordanienne des écrivains  a souligné que «la diffamation de l’armée sous le prétexte de la présence de personnes corrompues en son sein est une grande exagération, car la corruption existe dans tous les systèmes d’États et de sociétés, et c’est un phénomène qui n’appartient pas à un pays en particulier.

Au sujet de la relation peuple-armée,  l’écrivain jordanien affirme que «  l’armée devient une affaire nationale prioritaire, et  les attaques conscientes, délibérées ou spontanées et innocentes deviennent inertes devant la résistance populaire et la force de son armée » a précisé Rachid Hatem .

Enfin pour schématiser la symbiose existante entre le peuple algérien et son armée, l’écrivain jordanien a   expliqué que «lorsque la conspiration contre l’Algérie s’intensifie, il devient un devoir patriotique de se rassembler autour de l’armée » avant de pointer un doigt accusateur à l’endroit des ennemis de l’Algérie en avertissant : « Ce n’est un secret pour personne que les forces du mal et jalouses de la stabilité de l’Algérie  ont récemment augmenté leur appétit pour altérer la sécurité et la stabilité de Algérie » . Sans citer les Etats en question,  il devient aisé de les démasquer …

Ferhat Zafane