Protection du patrimoine : Une loi bientôt soumise au parlement pour révision

Protection du patrimoine : Une loi bientôt soumise au parlement pour révision

 

La loi relative à la protection du patrimoine culturel sera soumise au Parlement pour révision. C’est ce qu’a annoncé la ministre de la culture de la Culture et des Arts.

Mme Malika Bendouda a également précisé que : « la révision de cette loi est l’une de mes priorités depuis mon installation à la tête de ce ministère. C’est pour cela que j’ai instruit les services concernés de finir le travail le plus tôt possible ».

Très engagée sur le terrain, la ministre a, dès son installation à la tête du département de la culture, donné le ton, en affichant un grand intérêt pour plusieurs dossiers, notamment celui relatif à notre riche patrimoine, longtemps laissé à l’abandon. En mettant des garde-fous, là où il faut, cette loi permettra la survie de notre héritage patrimonial, en impliquant dans sa protection et sa préservation aussi bien les pouvoirs publics que le simple citoyen. Selon Mme Bendouda, «tous les projets en termes de patrimoine reposent sur cette loi. Elle donnera un nouveau souffle et une nouvelle dynamique pour ce qui concerne l’exploitation du patrimoine national».

Concernant les actes de pillage et de vandalisme qui ont longtemps porté atteinte à l’intégrité de nos richesses archéologiques, la ministre a fait savoir qu’ils seront, désormais, très sévèrement punis par la loi grâce à l’introduction de peines très rigoureuses.

Pour ce qui est de la restauration de nos sites culturels, la ministre de la Culture et des Arts a attesté que cette loi vise également une meilleure prise en charge de cet héritage millénaire, expliquant que ladite loi autoriserait des particuliers et des institutions privées à prendre en charge ce volet.

Interrogée sur le classement des sites, Malika Bendouda a déclaré : « nous travaillons sur ce sujet. À chaque fois que je visite un site, je demande qu’un travail pour que sa classification mondiale soit effectué» et de citer le dernier classement des forêts d’Oran : « nous avons mis en place l’équipe qui se charge de ce travail, en collaboration avec des experts espagnols pour que ces forêts soient classées patrimoine mondial. Donc, à chaque fois, nous traitons des dossiers du genre, sachant que la classification des sites n’est pas facile», a-t-elle conclu.

Lamia B.