Protection du corps médial : le gouvernement endosse un amendement du code pénal

Protection du corps médial : le gouvernement endosse un amendement du code pénal

Le gouvernement a entendu mercredi lors de sa réunion, une communication du ministre de la Justice, garde des sceaux, relative à l’avant-projet de loi modifiant et complétant l’ordonnance n 66-156 du 8 juin 1966 portant Code pénal, a indiqué un communiqué des services du premier ministère. Cet amendement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la décision du président de la République tendant à renforcer et à consolider, par un texte de loi, la protection des personnels de la santé, a-t-on précisé. L’amendement « traduit la reconnaissance de la Nation entière, aux efforts et sacrifices consentis par le corps médical, paramédical et administratif des établissements de santé publics et privés, notamment pendant cette crise sanitaire induite par la pandémie du Coronavirus (Covid-19), ainsi que l’engagement à améliorer sensiblement leurs conditions de travail et les prémunir de toute forme d’agression ou de violence physique ou verbale, ainsi que des atteintes à l’intégrité des établissements de santé et à la dignité des patients », a-t-on souligné.

Ad. M.

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/agressions-dans-les-hopitaux-le-president-demande-des-sanctions-les-plus-severes/