Procès des frères Kouninef : de lourdes condamnations prononcées

Procès des frères Kouninef : de lourdes condamnations prononcées

Des peines, allant de 12 à 20 ans de prison ferme, ont été prononcées ce mercredi par le tribunal de Sidi M’hamed, situé à alger, à l’encontre des frères Kouninef.

Le tribunal a également ordonné des amendes et des saisies de tous les biens, notamment immobiliers, inscrits aux noms des entreprises appartenant aux frères Kouninef. Pareil, Il a ordonné la saisie de tous leurs engins, camions et véhicules de tourisme.

Ainsi, Rédha Kouninef, le plus en vue de la fratrie, a été condamné à une peine de 16 ans de prison ferme, assortie d’une amende de huit millions de dinars.

Souad Nour, qui se trouve en état de fuite,  a été condamnée à 20 ans de prison ferme. Une amende de huit millions de dinars et un mandat d’arrêt ont été prononcés.

Quant à Abdelkader Karim et Tarek Noah,  le tribunal les a condamnés respectivement à 12 et 15 ans de prison peine ferme et une amende de huit millions de dinars.

En outre, Kaddour Ben Tahar, le gestionnaire de KouGC, l’entreprise des travaux publics appartenant à la fratrie, s’est vu infliger une peine de huit ans de prison assortie d’une amende de huit millions de dinars.

Enfin, le juge a condamné Leïla Benaï, ancienne directrice régionale à l’Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière (Aniref), à 18 mois de prison dont 12 avec sursis.

Nacereddine Benkharef