Procès des droits TV des Coupes du monde 2026 et 2030 : Nassser El-Khelaifi acquitté

Procès des droits TV des Coupes du monde 2026 et 2030 : Nassser El-Khelaifi acquitté

C’est «une véritable victoire », a réagi Nassser El-Kkhelaifi, aussitôt le verdict prononcé vendredi 30 octobre, à son sujet, dans le procès des droits TV des coupes du monde 2026 et 2030, dans lequel il est mis en cause.

Le patron de beIN Média Group , acquitté par la justice suisse dans cette  affaire de «gestion déloyale» présumée, a réagi en indiquant :   «Après quatre années d’allégations sans fondement, d’accusations fictives et d’atteintes constantes à ma réputation, la justice m’a entièrement blanchi», a réagi Nasser Al-Khelaïfi après l’annonce du verdict, qu’il présente comme «une véritable victoire» : «Il confirme que j’ai toujours agi dans le respect le plus strict du droit et des procédures.

J’ai toujours fait confiance à la justice avec laquelle j’ai collaboré activement durant de long mois pour que soit rejetées ces accusations totalement infondées.

Dans chacune de mes fonctions, je vais continuer à mettre en œuvre toute mon énergie au service du sport, et plus encore dans ce moment où il a besoin de la mobilisation de toutes les forces vives.»

Il est utile de savoir, en outre, que cette affaire implique l’ancien vice-président de la FIFA, Jérôme Valcke, et le patron de beIN Média Group, Nasser Al-Khelaïfi. Si ce dernier a Ce dernier  a été acquitté, en revanche, Jérôme Valcke a lui écopé de 120 jours-amende avec sursis.

 Par Ferhat Zafane