Procès Al Khalifa Bank : le principal accusé condamné à 18 ans de prison

Procès Al Khalifa Bank : le principal accusé condamné à 18 ans de prison

L’ex-«golden boy» Rafik Khalifa, impliqué dans l’un des plus gros scandales financiers survenus en Algérie, a été condamné dimanche-soir à 18 années de prison ferme à l’issue de son procès.

Le tribunal criminel de Blida a également condamné l’ex-homme d’affaire à une amende d’un million de dinars (environ 7000 euros) et a prononcé la privation de ses droits civiques pour une durée de trois ans, a indiqué l’agence officielle algérienne APS. Le 11 novembre, le procureur avait requis la prison la perpétuité à l’encontre de Rafik Khalifa.

R.N.