Première réaction française aux déclarations d’El Hachemi Djaâboub

Première réaction française aux déclarations d’El Hachemi Djaâboub

La France a réagi ce dimanche à travers Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, aux déclarations d’El Hachemi Djaâboub, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

Selon le secrétaire d’Etat français cité par Mediapart, son pays souhaite un « apaisement » dans la relation avec l’Algérie malgré quelques « paroles excessives » à son encontre et le report d’une visite de son Premier ministre Jean Castex.

Jeudi dernier, El Hachemi Djaâboub a traité la France d’« ennemi traditionnel et éternel » lors d’une intervention au Conseil de la nation.

Le ministre répondait à une question sur le déficit de la Sécurité sociale. Il a expliqué la situation générale. Suite à quoi, il a donné un exemple précis accompagné d’un commentaire.

« Notre ennemi traditionnel et éternel, la France, a un déficit de sécurité sociale qui s’élève à 44,4 milliards d’euros », a-t-il déclaré devant les sénateurs.

Skander Boutaiba