Première apparition de Tebboune : soulagement palpable chez les algériens

Première apparition de Tebboune : soulagement palpable chez les algériens

L’attente, aussi longue fut-elle, est terminée. Tous les algériens ont pu voir leur président, visiblement affaibli par la maladie, mais toujours avec cette étincelle vivace dans les yeux. Abdelmadjid Tebboune, n’en déplaise à tous les ennemis de l’Algérie est, et restera, le président de tous les algériens.

Le soulagement ressenti par tous les citoyens de ce pays unique n’a d’égal que l’inquiétude qui les a accompagnés durant près de deux mois de maladie du président.

La rumeur assassine, la rumeur perfide, alimentée et entretenue par nos ennemis de toujours a été effacée et mise à nu d’un tour de … vidéo ! Une apparition surprise, même si elle est attendue, suscite des réflexes incontrôlables : la panique chez ceux qui ont tablé sur une remise en cause de tout ce qui a été acquis par les algériens et le soulagement auprès des fils de cette Nation, connus pour leur courage, leur abnégation et leur amour sans bornes pour leur Patrie, une Patrie reprise à coups de sacrifices immenses des mains du colonisateur.

Chez nos ennemis, les voix se sont tues, les idées brumeuses et le fard s’est dilué dans la haine gratuite qu’ils nous portent. Soyez honnis, vous qui ne savez paitre que dans les zones putrides, marchant sur les cadavres de pauvres gens, vous nourrissant de chair en putréfaction.

Les algériens, tous les algériens étaient inquiets pour la santé du président Tebboune, tous les algériens ont aussi montré un soulagement sans bornes à sa vue, le visage pale, parlant difficilement mais fier et bien vivant, n’en déplaise à certains.

L’homme est apparu devant son peuple plus réel qu’avant, dans une simplicité que ne possèdent que les grands de ce monde, une simplicité dans les paroles et une simplicité dans l’habillement, comme pour dire à ses détracteurs : « je suis là, je n’abandonnerai jamais la mission que m’a confié mon peuple, je poursuivrai mon œuvre édificatrice et le ferai vivre dans le pays qu’il a rêvé, qu’il a voulu, dans la paix, dans le droit et dans l’égalité de chance pour tous ».

Après les paroles lourdes de sens qu’a adressées à tous les citoyens algériens, la chape de plomb qui pesait sur l’ensemble du pays a disparu instantanément, laissant place à un espoir renaissant, à une joie contenue chez certains mais très visible partout où nous nous sommes dirigés.

« C’est une autre victoire pour l’Algérie, je souhaite que votre haine vous tue », « Voilà notre président, il est malade, mais il est là, bien vivant, dans quelques jours il reprendra les rênes et nous sortira de ce marasme », « Ils (nos ennemis, ndlr) sont dans leurs petits souliers maintenant, nous ne nous sentons plus orphelins, l’Algérie ne va pas à vau-l’eau ». Ce sont là les quelques commentaires que nous avons réussi à recueillir à chaud aussitôt la vidéo du président Tebboune diffusée et reprise partout, il était impossible de tout recueillir car tous voulaient montrer leur joie et dire que nous avons vaincu, encore une fois, tous les ennemis de l’Algérie.

Tahar Mansour       

https://web.facebook.com/lapatrienews/videos/408294477023626