Pr Nibouche à la radio ce matin : les chiffres donnent froid dans le dos

Pr Nibouche à la radio ce matin : les chiffres donnent froid dans le dos

Selon le Pr Nibouche, qui intervenait ce matin du lundi 8 février sur les ondes de la radio nationale, les maladies cardio-vasculaires constituent la première cause de décès en Algérie selon des études scientifiques.

Et selon des statistiques, elles seraient  responsables de la mort d’un Algérien sur 4 soit 40 000 décès par an. Ces chiffres alarmants ont  poussé le Pr Djamel-Eddine Nibouche a tirer la sonnette d’alarme en appelant « de toute urgence » à la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre le facteurs de risque. En sa qualité de spécialiste en la matière, il a indiqué que  « la crise cardiaque tue plus que le cancer et beaucoup d’autres maladies. A cet effet, il n’a eu de cesse de recommander l’implication de tous les secteurs. Pour la pose d’un diagnostic sérieux afin de mieux l’appréhender.

Pour le Professeur Nibouche : « Bien que les causes de cette maladie soient les mêmes partout dans le monde, M. Nibouche estime qu’  « il ne suffit pas de copier des stratégies appliquées ailleurs pour réussir ». Et d’aller plus loin en affirmant que l’Algérie a besoin d’un schéma thérapeutique qui soit en adéquation avec la réalité du terrain.

Ferhat Zafane