Pour apologie du terrorisme : un Algérien expulsé de France 

Pour apologie du terrorisme : un Algérien expulsé de France 

Un Algérien, présenté comme un sans papier, a été condamné mercredi à une peine de prison ferme assortie d’une expulsion du territoire français pour avoir posté « un message à la gloire de l’assassin » de l’enseignant français décapité le 16 octobre dernier.

Selon RTL, l’individu, âgé de 34 ans, a posté son message sur les réseaux le 19 octobre. Même s’il a effacé le lendemain, « il n’a pas échappé à la justice et a été placé en garde-à-vue dans la foulée » par la section de recherches de la gendarmerie de Versailles, une ville située en région parisienne.

« Le jeune homme qui a été tué en France, celui qui a défendu notre Prophète, le jeune homme tchétchène est un martyr si Dieu le veut, que Dieu soit miséricordieux avec lui et l’installe au Paradis », avait-il écrit d’après la même source.

Déféré en comparution immédiate devant le tribunal de Pantoise, le jeune homme a été condamné à six mois de prison ferme. « En outre, il a écopé de dix ans d’interdiction de territoire français, ce qui veut dire qu’il sera expulsé vers l’Algérie à la fin de sa peine », indique RTL.

Le mis en cause était établi en région parisienne, précisément dans le Val-d’Oise, depuis 2016. Il était en situation irrégulière.

Skander Boutaiba