Polémique sur les salaires des ex-membres du CNT : Bengrina annonce des poursuites

Polémique sur les salaires des ex-membres du CNT : Bengrina annonce des poursuites

S’exprimant ce samedi 13 mars devant ses partisans, Abdelkader Bengrina, président du mouvement El Bina, a annoncé qu’il poursuivrait en justice les parties qui ont contribué à véhiculer la rumeur sur les salaires mirobolants, perçus à vie par les ex-membres du CNT (1994/1997).

« Certains sites web connus ont répandu ces rumeurs (sur les salaires). Nous allons les poursuivre en justice », a-t-il affirmé.

Pour remettre les pendules à l’heure, Abdelkader Bengrina, a assuré que la réversion, qu’il perçoit en sa qualité d’ex membre du CNT, était inférieure à 50 000 DA par mois. « Ce n’est pas 40 millions de centimes », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, l’ancien candidat à la présidentielle de 2019 a annoncé que sa formation politique travaillait à la création d’une « alliance électorale forte ». Cette dernière est composée de partis, de personnalités et de représentants de la société civile afin de participer aux législatives du 12 juin prochain, selon lui.

Skander Boutaiba