Panneaux solaires photovoltaïques en Algérie : Le pari de l’avenir

Panneaux solaires photovoltaïques en Algérie : Le pari de l’avenir

Nul n’ignore que l’Algérie, de par sa position géographique très enviée,  est l’un des pays Méditerranéen e qui dispose de plus grand gisement d’énergie solaire, avec un ensoleillement entre 2.000 à 3.900 heures par an, et une puissance de 3.000 à 6.000 Wh/M2.

Or, en dépit de cet avantage, l’alternative des énergies renouvelables reste mitigée et non exploitée comme il se doit. Aujourd’hui,  selon le rapport annuel du Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique (CEREFE), les capacités de production des panneaux solaires photovoltaïques en Algérie sot de l’ordre de 190 MWs mais vont connaître une augmentation sensible qui peuvent aller jusqu’à 450 MWs/ an Selon ce même, les usines production  que sont les  quatre (4) usines de fabrication de panneaux solaires photovoltaïques activant  actuellement en Algérie sont : Condor Electronics située à Bordj Bou Arréridj et dotée d’une capacité de production annuelle de 130 MWc, Aures Solaire (Batna), d’une capacité de 30 MWc, ENIE Electronics (Sidi Bel Abbes) avec 18 MWc et ALPV (Tlemcen) qui peut produire 12 MWc.

Et pour insuffler une dynamique d’augmentation des capacités de production, celles –ci seront renforcées  par deux nouvelles usines totalisant une capacité de production annuelle de 260 MWc, selon le rapport du CEREFE

 Ferhat Zafane (agence)