Ouverture prochaine d’une ligne aérienne directe entre l’Algérie et le Cameroun

Ouverture prochaine d’une ligne aérienne directe entre l’Algérie et le Cameroun

Merzak Bedjaoui, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Algérie à Yaoundé, et Jean Ernest Massena, ministre camerounais des Transports, ont signé ce mercredi un accord « relatif aux services de transport aérien ».

La signature de cet accord a eu lieu au siège du ministère camerounais des Transports, indique un communiqué de la représentation diplomatique algérienne.

En sus des hauts cadres de ce ministère, Adoum Gargoum, ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures, chargé de la Coopération avec le monde Islamique, était présent à la cérémonie.

Pour l’ambassadeur d’Algérie, cet accord, qui a révisé celui de 1974, « permettra l’encadrement des services de transport aérien, avec l’ouverture prochaine, lorsque la situation sanitaire le permettra, d’une liaison aérienne qui desservira directement le Cameroun ».

« La décision d’ouvrir cette ligne aérienne directe vers le Cameroun, un pays pivot en Afrique Centrale, s’inscrit en droite ligne, dans le cadre de la nouvelle stratégie adoptée par les hautes autorités de notre pays, en direction de notre continent qui a enregistré depuis le 1er janvier 2021, l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) », a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, M. Bedjaoui a rappelé que l’Algéie et le Cameroun s’apprêtaient « à signer un autre accord-cadre dans le domaine des transports ». Ce dernier, qui est déjà finalisé, « prendra en charge tous les modes de transports, ainsi que l’échange d’expériences, la formation, la météorologie et la promotion des investissements ».

Selon le même communiqué, huit autres accords bilatéraux, dans le domaine économique, celui de la déclassification des archives, les consultations politiques, la coopération judiciaire et la coopération en matière de défense, entreront bientôt en vigueur.

Skander Boutaiba