Opération de qualité de l’APLS derrière les frontières marocaines : Trois soldats de l’armée d’occupation tués

Opération de qualité de l’APLS derrière les frontières marocaines : Trois soldats de l’armée d’occupation tués

Les représentants du Front Polisario ont affirmé avoir tué trois militaires marocains la veille lors d’une attaque dans la région de Ouarkziz, dans le sud du Maroc, à proximité du territoire disputé du Sahara occidental.

Il s’agit d’une annonce faite par le ministère sahraoui de la Défense. C’est la première fois que les forces sahraouies disent avoir infligé des pertes dans les rangs marocains à l’intérieur du Maroc depuis la rupture du cessez-le-feu déclarée par le Maroc à la mi-novembre.

Le communiqué répercuté par l’agence sahraouie SPS fait état d’une «opération contre une garnison (…) des forces marocaines stationnée à Ouarkziz, à l’intérieur du Maroc», lundi à l’aube. L’Armée de libération populaire sahraouie (ALPS) «a occupé cette garnison avant de la démolir entièrement», affirme le communiqué.

L’opération, qui a permis de saisir des armes, des munitions et des documents, a fait trois morts dans les rangs marocains, «dont un sous-officier», selon la même source. Le texte même fait également état sans d’une «opération similaire» dans le secteur de Touizgui, plus à l’est.

Le Polisario se dit « en état de guerre de légitime défense » depuis que le Maroc a volontairement, et unilatéralement rompu le cessez-le-feu conclu avec le front Polisario, en envoyant des troupes dans la zone tampon de Guerguerat, dans l’extrême sud du Sahara occidental, pour chasser un groupe de militants sahraouis, désarmés et sans défense qui bloquaient la route vers la Mauritanie voisine.

A.O