« Nous n’allons pas lâcher »

Tayeb Zitouni à propos du dossier de criminalisation du colonialisme français

« Nous n’allons pas lâcher »

Lors de son passage, aujourd’hui, à l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni, a affirmé que son département est en train d’enrichir la loi de Moudjahid et Ayants-droit, afin de la mettre au débat parlementaire incessamment. Evoquant le dossier de la criminalisation du colonialisme français en Algérie, il rappelle c’est un travail difficile, mais qui est indispensable « nous n’allons pas lâcher ce dossier » promet-il.

 

Yahia Maouchi