Normalisation du Maroc avec l’entité sioniste : la feuille de route à grandes enjambées

Normalisation du Maroc avec l’entité sioniste : la feuille de route à grandes enjambées

Annoncée la première fois par le président américain sortant, Donald Trump puis par Benjamin Netanyahu du côté israélien et, enfin, par le souverain marocain lui-même, la feuille de route pour la normalisation des relations entre le Maroc et l’entité sioniste se met en place à grandes enjambées.

Après s’être ‘félicité de cet accord historique’, le premier ministre israélien a annoncé la mise en place de bureaux de liaison au début puis des relations diplomatiques directes et, enfin, des vols directs entre les deux pays.

Cette annonce a été faite depuis à peine une semaine que la phase finale est arrivée sous les auspices des américains qui mettent les bouchées doubles pour mener à bien cette normalisation avant la prise de fonction du nouveau président US, Joe Biden.

Ainsi, nous apprenons le gendre et conseiller du président Trump se rendra lundi prochain en Israël à la tête d’une importante délégation américaine puis, de là, il empruntera le premier vol commercial direct reliant Tel Aviv à Rabat.

Les américains auront des discussions avec les responsables des deux pays pour mener à bien la normalisation entre eux.

Pour rappel, le Maroc avait déjà entretenu des relations diplomatiques avec l’entité sioniste à la fin des 1990 puis les a coupées à cause de grandes pressions arabes.

Tahar Mansour