Normalisation avec l’entité sioniste : Le « non ! » appuyé de la Syrie

Normalisation avec l’entité sioniste : Le « non ! » appuyé de la Syrie

« La Syrie demeure et restera contre tout accord ou traité avec l’ennemi israélien », telle est en substance la position du peuple et des autorités syriennes à propos de la question de la normalisation des relations avec l’entité sioniste, apprend- on d’une dépêche de l’agence de presse syrienne rendue publique aujourd’hui, jeudi 1 octobre.

Plus concrètement selon la même source, « La Syrie a affirmé jeudi qu’elle était contre tout accord de normalisation des relations diplomatiques avec Israël dans une première réponse officielle du pays aux accords d’Abraham récemment signés entre l’Etat hébreu et les Émirats arabes unis et Bahreïn, selon l’agence de presse syrienne officielle SANA.

Une source au ministère syrien des Affaires étrangères a souligné que « la Syrie demeure et restera contre tout accord ou traité avec l’ennemi israélien sur la base de sa ferme conviction que de tels accords nuisent aux causes arabes en général, au premier rang desquelles se trouve la cause palestinienne ».

« La Syrie avait suivi, durant des décennies, une ligne reposant sur le refus de toutes les tentatives de renoncer aux droits et aux terres, et le peuple syrien avait consenti et consente encore les sacrifices dans tous les domaines pour cet objectif », a précisé la source.

« Les expériences précédentes ont prouvé que la normalisation et les accords n’avaient abouti qu’à l’augmentation de l’entêtement de l’ennemi, et à l’affaiblissement et l’effritement des Arabes », a-t-elle ajouté. Le 15 septembre dernier, Israël et les Emirats ainsi que le Bahreïn ont signé à Washington  les accords d’Abraham. Cet accord prévoit notamment la suspension temporaire par Israël de l’annexion de pans de la Cisjordanie.

 

Ferhat Zafane