Nigeria : 16 terroristes de Boko Haram tués dans le nord-est du pays

Nigeria : 16 terroristes de Boko Haram tués dans le nord-est du pays

Seize éléments du groupe terroriste Boko Haram ont été tués par l’armée  nigériane, et 38 autres ont été arrêtés dans l’Etat de Borno, au  nord-est du pays, dans le cadre d’efforts renouvelés pour mettre fin aux activités terroristes, a déclaré hier vendredi un porte-parole militaire, John Enenche.

Les militaires ont enregistré « un succès appréciable au cours de la semaine dernière, a indiqué le porte-parole aux médias.

Boko Haram étend également ses attaques aux pays du bassin du lac Tchad, posant d’énormes défis sécuritaires et humanitaires à des pays comme le Nigeria, le Tchad, le Cameroun, le Bénin et le Niger.

Par ailleurs, des éléments  armés non identifiés ont attaqué une ville de l’Etat nigérian de Kaduna dans le nord du pays et enlevé sept personnes, selon une source de sécurité locale aux médias.

Vendredi, des hommes armés ont envahi la communauté de Barkallahu dans la région d’Igabi, vers 1h30, heure locale, a précisé cette la source.

« Ils auraient tiré en l’air de manière sporadique et se seraient déplacés de maison en maison pour chercher leurs victimes », a ajouté la même source.

Les cinq victimes sont membres de la même famille, a-t-on souligné.

 La région nord du Nigeria a été le théâtre d’une série d’attaques par des groupes armés ces derniers mois.

  Ab. M.