Mustapha Berraf, président de l’ACNOA : « Je briguerai un autre mandat pour parachever les objectifs tracés »

Mustapha Berraf, président de l’ACNOA : « Je briguerai un autre mandat pour parachever les objectifs tracés »

En sa qualité de président de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), Mustapha Berraf ne cesse, de par ses activités, à faire de l’olympisme africain, le fer de lance du développement du sport en Afrique en dépit des crises successives qui la traversent.

Quant aux moyens d’y parvenir Mustapha Berraf , à la faveur d’un entretien paru dans «ACNOA Newsletter » daté du mois du mars de l’année en cours, souligne la nécessité absolue de poursuivre les objectifs tracées en vue de parvenir à un « cadre d’action bien défini » qui scellera l’essor du développement du sport .

Concernant les jeux olympiques de Tokyo, Mustapha Berraf a fait savoir que tout le mouvement olympique et sportif africain s’est tenu comme un seul homme aux côtés du CIO et des autorités japonaises pour arriver à surmonter tous les aléas de cette crise sanitaire car,  «  l’humanité doit sortir de ce long et terrible tunnel ».

Interrogé sur la possibilité de briguer autre mandat à la tête de l’ACNOA, Mustapha Berraf a indiqué : «  Avec l’ultime nécessité de parachever le objectifs tracés pour l’ACNOA, oui je le serai si Dieu le permet et ce sera probablement mon dernier mandat car cette haute fonction nécessite beaucoup d’efforts et de disponibilité et nous réfléchirons avec les CNOA africaine à une transition sereine et perspicace »

Pour ce qui est du Comité olympique algérien, Mustapha Berraf  a fait savoir sereinement : « le COA est entre de bonnes mains et je serai toujours disponible pour apporter mon soutien ou apport en faveur de notre organisation  des athlètes algériens et des technicien s qui pour la plupart d’entre eux ont de très grandes capacités » a-t-il indiqué.

Ferhat Zafane