MSP : que cache l’alliance Djaaboub-Soltani ?

  MSP : que cache l’alliance Djaaboub-Soltani ?

Le soutien déclaré de Bouguerra Soltani à El-Hachemi Djaaboub, membre du Majliss Echoura du MSP, pour sa désignation comme ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale cache maladroitement l’ébauche d’une alliance qui viendra se placer à contre-courant de la politique prônée par Abderrazak Makri.

Bien malin qui avancera ce qui se trame dans la maison Hamas.  L’ancien président du Mouvement de société de paix (MSP) et plusieurs fois ministre dans les gouvernements, Boudjera Soltani semble, à priori tenir la perche tendue par l’acceptation par Hachemi Djaaboub du poste de ministre, sans consulter son parti.

Un entorse qui a provoqué des vagues et conduit à sa « suspension » en attendant sa traduction devant un conseil de discipline. Boudjerra Soltani,  qui a engagé le MSP, dans « l’alliance présidentielle » avec le FLN et le RND a été constamment en opposition aux positions « radicales » d’Abderrezak Makri. Débarqué de la présidence du MSP en 2013, Boudjerra Soltani, objet de vives critiques au sein du mouvement, a perdu de son influence. Un proche avenir nous renseignera sur les tenants et le aboutissants de cette alliance loin d’être spontanée.

 

Ferhat Zafane