Mourad Beldjehem, directeur de la division Associations

Mourad Beldjehem, directeur de la division Associations

 

Avec plus de 27 ans d’expérience dans l’amont pétrolier dont plus de 10 sur différents sites opérationnels de Sonatrach en effort propre et en association, Mourad Beldjehem a assuré la responsabilité aux différents paliers hiérarchiques de l’activité dans un environnement souvent multiculturel et requérant une parfaite maitrise des enjeux d’un partenariat dans ses différentes phases.

Natif d’Alger en 1967, Mourad Beldjehem est le directeur de la division Associations Sonatrach EP. Ce père de deux enfants est un ingénieur d’Etat en raffinage et pétrochimie à l’IAP, diplôme qu’il a obtenu en 1992. Notre directeur a commencé sa carrière professionnelle en 1993 au ministère de l’Energie, en tant qu’ingénieur en pétrochimie, au niveau de la Direction transformation des hydrocarbures, il était chargé d’assurer le suivi des complexes pétrochimiques ENIP et de contribuer au plan de développement de la pétrochimie en Algérie, avant qu’il ne devienne, en février 1994, chargé de la sous-direction études à la même direction où il s’est notamment occupé de la préparation du dossier du Projet de dessalement d’eau de mer d’Arzew en vue de sa présentation au conseil de gouvernement de l’époque.

Le jeune ingénieur est promu, en décembre 1994, au poste du superviseur de Quart- Sonatrach, centre industriel sud – Hassi Messaoud, ingénieur Process exploitant sept stations de compression de réinjection de gaz (en travail posté 3 x 8). En mars 1998, M. Beldjehem devient chef de service exploitation – Sonatrach groupement Berkine – HBNS, chargé d’assurer la coordination des activités du service exploitation.

« À Hassi Berkine, le démarrage de la première phase était avec 60 000 barils/jour, avant d’atteindre 285 000 barils/jour. J’étais en même temps le responsable de démarrage de la deuxième phase », tient à nous préciser notre interlocuteur.

L’ascension professionnelle de notre directeur ne s’arrête pas là, car en 2004, il devient chef de département production, direction technique, division association, Sonatrach amont. Un poste qu’il occupe jusqu’à septembre 2015, date à laquelle il est promu au poste du directeur opérations et exploitation, division Associations, Sonatrach EP.

« J’étais en charge du volet technique des projets en association, jusqu’à janvier 2020, avant d’occuper le poste de directeur des opérations au niveau de la division production, Sonatrach EP.

Donc, je faisais la même chose, mais au lieu de l’association c’était Sonatrach seul, en effort propre sans partenaires. Depuis juin 2020, je suis au poste du directeur division association – Sonatrach EP », conclut Mourad Beldjehem.

Y.M