Mort suspecte d’un Algérien en Belgique: Alger saisit officiellement les autorités belges

Mort suspecte d’un Algérien en Belgique: Alger saisit officiellement les autorités belges

 

L’ambassade d’Algérie en Belgique a «  officiellement » saisi les autorités compétentes du Royaume de Belgique afin d’obtenir des informations sur les « circonstances exactes » de l’arrestation et du décès du jeune Akram, survenu à Anvers le 19 juillet, a affirmé vendredi l’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Amar Belani, cité par l’APS.

« Dans le cadre du suivi assidu et méticuleux de l’affaire de notre jeune compatriote, Kadri Abderrahmane Rhida dit Akram, et sur instruction de nos hautes autorités nationales, nous avons saisi officiellement les autorités compétentes du Royaume de Belgique dans le cadre de la protection consulaire, conformément aux dispositions de la convention consulaire bilatérale qui lie les deux pays, à l’effet d’obtenir, diligemment, des informations exhaustives et détaillées sur les circonstances exactes de l’arrestation et du décès du jeune Akram », a précisé le diplomate algérien.

M. Belani a ajouté que  « des démarches similaires ont été entreprises aussitôt auprès du procureur du Roi au niveau du parquet d’Anvers et de la juge d’instruction chargée de diligenter l’enquête judiciaire pour demander à ce que la représentation de l’Etat algérien à Bruxelles soit pleinement informée des investigations en cours afin d’élucider et dissiper les zones d’ombre que j’avais évoquées le lundi 21 juillet, au lendemain du décès de notre compatriote qui est intervenu dans des conditions suspectes et troubles ». Le ministère des Affaires étrangères (MAE) avait indiqué la veille, que « le dossier de la mort du ressortissant algérien, « dans des conditions qui restent à élucider et qui a suscité l’émotion et la compassion des Algériens aussi bien en Algérie qu’à l’étranger, est suivi à l’évidence de près par les hautes autorités dans notre pays ».

Ad. M. 

Lire Aussi:

https://www.lapatrienews.com/mort-suspecte-dun-algerien-en-belgique-lambassadeur-dalgerie-reagit/