Mohamed Djamaï condamné mais libéré après un an passé en prison

Mohamed Djamaï condamné mais libéré après un an passé en prison

Le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, a condamné ce mercredi Mohamed Djamaï, ancien député et secrétaire général du Front de libération national (FLN), à deux ans de prison, dont un avec sursis.

La peine est assortie d’une amende 200 000 DA que l’ancien patron du FLN devrait payer.

Accusé de « menace contre un journaliste » et de « destruction de documents officiels », Mohamed Djemaï est en détention depuis le 19 septembre 2019 à la prison d’El Harrach.

Il sera donc libéré dans les toutes prochaines heures.

Nacereddine Benkharef