Mohamed Charfi: « la nouvelle loi électorale consolidera la confiance entre l’Etat et le citoyen »

Mohamed Charfi: « la nouvelle loi électorale consolidera la confiance entre l’Etat et le citoyen »

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a assuré ce dimanche, que la nouvelle loi électorale œuvre du président de la République Abdelmadjid Tebboune garantira les moyens de consolider la restauration de la confiance entre l’Etat et le citoyen ».

La loi électorale qui, selon lui, est en « phase de finalisation », comporte plusieurs moyens à même d’appuyer le processus de réhabilitation de la confiance entre l’administration et les administrés.

Et d’expliciter sur l’importance du volet confiance en indiquant : «  Sans confiance la gouvernance sera vouée à l’échec quelles que soient les bonnes intentions.

Toujours à propos des soubassements inhérents à la bonne gouvernance, le premier responsable de l’ANIE a   fait savoir que «  la prochaine loi électorale doit impérativement mettre fin à la corruption qui avait entaché le processus démocratique les années précédentes ».

« Il est essentiel de mettre fin à la corruption qui a volé le volonté du peuple au cours des dernières décennies », selon le même responsable, affirmant à ce sujet qu’«il existe plusieurs solutions juridiques pour empêcher  l’achat de têtes de listes électorales ».

Ferhat Zafane