MNS : Réunion interministérielle dédiée au renforcement du maillage statistique local

MNS : Réunion interministérielle dédiée au renforcement du maillage statistique local

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’action du gouvernement, dans son volet statistique, le ministre de la Numérisation et des Statistiques, Mounir Khaled Berrah, a présidé l’ouverture d’une réunion interministérielle pour l’examen du dossier relatif au renforcement du maillage statistique local.

Cette rencontre de concertation et de coordination institutionnelle s’est déroulée au siège de l’Office National des Statistiques.

A cette occasion, le premier responsable du secteur a rappelé la feuille de route du MNS, notamment dans son volet statistique spécifique aux collectivités locales et à développer un exposé sur le maillage statistique local, qui constitue la première étape du processus de mise en place du système statistique local, en tant que module qui viendra s’intégrer au système statistique national.

Ce « maillage » a été enclenché par la mise en place des cellules statistiques au niveau des wilayas et des communes, ce qui va permettre au département chargé de la statistique de disposer d’un réseau de représentation relais au niveau de tout le territoire national.

Dans son exposé le ministre de la numérisation et des statistiques a souligné l’importance et le rôle de ces cellules qui vont apporter leur contribution à la consolidation de la fonction statistique, qui doit passer impérativement par la reconstruction à la base des circuits d’information des collectivités locales.

La cellule de wilaya, particulièrement, aura un rôle central d’animation et de coordination des travaux statistiques avec les communes et les structures sectorielles déconcentrées.

Ainsi, selon, Mounir Khaled Berrah, l’objectif recherché et le renforcement et la modernisation du système statistique national pour rendre disponible, au niveau le plus fin, une information statistique « localisée » de bonne qualité qui permettra une amélioration du processus de prise de décision notamment à l’échelon local.

Dans cette phase de démarrage des travaux statistiques au niveau local, il s’agit de produire une première batterie d’indicateurs socioéconomiques qui permet d’établir un état des lieux (limitée dans cette première étape à l’évaluation des potentialités locales et au suivi des indicateurs de cohésion social) qui peut aider à la prise en charge des préoccupations du moment des pouvoirs publics.

Ainsi, toujours selon le ministre, pour ce faire, un premier canevas statistique jugé prioritaire a été produit en collaboration avec l’ONS, et en relation avec les départements ministériels concernés.

« La transition de ce dossier aux wilayas est imminente », dira le ministre.

Yahia Maouchi