Ministre de la Santé: « Nous n’avons pas déclaré que le vaccin sera distribué à partir de janvier »

Ministre de la Santé: « Nous n’avons pas déclaré que le vaccin sera distribué à partir de janvier »

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a confirmé, ce matin sur les ondes de la Chaîne II, que l’Algérie n’acquerrait aucun vaccin non approuvé par l’Organisation mondiale de la santé.

Benbouzid a souligné que l’Algérie suit tous les développements enregistrés en matière des nouveaux vaccins anti-Covid, qui ont été qualifiés comme efficaces.

Le ministre de la Santé a déclaré que tous les Algériens bénéficieraient de ce vaccin, en particulier les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques.

«Lorsque nous se referons aux déclarations des experts, il est impossible que le vaccin soit disponible dans 6 mois», a précisé le ministre. Et d’ajouter que la période de préparation du vaccin s’étend de 5 à 10 ans.

«Le vaccin n’est pas une invention, après l’avoir préparé et vacciné les gens avec lui, ses symptômes apparaissent même après 6 mois, mais nous sommes dans une situation d’urgence», a-t-il ajouté.

Dans le même ordre d’idée le ministre rappelle qu’il y a au moins 200 laboratoires qui travaillent sur le vaccin, et certaines parties disent qu’il sera distribué à partir de janvier. «Nous n’avons pas déclaré qu’il serait distribué à partir de janvier, nous n’avons pas encore pris de mesures», a-t-il affirmé.

Yahia Maouchi