Micro-entreprise : Pour une  nouvelle génération d’entrepreneurs

Micro-entreprise : Pour une  nouvelle génération d’entrepreneurs

Le président Tebboune a plaidé dimanche, en Conseil des ministres en faveur de la mise sur pied d’une « nouvelle génération d’entrepreneurs, propres, dynamiques et ambitieux, porteurs de projets ».

Lors de l’examen, du dossier de la relance des activités de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSE), le président Tebboune a souligné que « la démarche proposée était un palliatif au chômage des jeunes alors que la nouvelle stratégie pour la micro-entreprise doit s’inscrire dans une approche économique, répondant aux besoins du marché ».

Il a à cet égard, instruit le ministre délégué chargé de la Micro-entreprise, de « revoir la stratégie en relation avec la nouvelle approche économique » et de la présenter lors de la prochaine réunion du Conseil des ministres.

S’agissant du développement de l’Economie de la connaissance et des startups, il a souligné « la pertinence » du programme présenté et exprimé « le soutien total » du gouvernement pour la mise en œuvre de ses grandes lignes.

Le chef de l’Etat a ainsi instruit le ministre délégué en charge du secteur à « faire adopter, dans les meilleurs délais », les projets de textes réglementaires relatifs aux startups, « rendre rapidement opérationnel » le fonds spécial dédié aux startups pour lancer les premières entreprises dans les semaines à venir, mettre à la disposition du secteur les terrains d’assiette pour la mise en place des incubateurs et des accélérateurs, veiller à la relocalisation des startups algériennes établies à l’étranger en leur offrant les mêmes conditions dont elles disposent actuellement.

Ad. M