« Mensonges » et « fausses informations » : Soufiane Djilali s’insurge

« Mensonges » et « fausses informations » : Soufiane Djilali s’insurge

Le président du parti Jil Djadid,  Soufiane Djilali, s’insurge contre  des informations qu’il considère aussi calomnieuses qu’infondées et qui ne visent, selon lui, qu’à porter atteinte à sa personne et par ricochet, à l’image du  parti.

Il tient à ce sujet à démentir ces « allégations »  publiées sur les réseaux sociaux et attribuées à sa personne.

« Après s tentatives infructueuses et désespérées de faire pression sur le militants de Jil Jadid en les insultant pour leur soutien à l’effort du dialogue  le processus consistant à diriger l’opinion publique en faisant des déclarations  et en diffusant de fausses nouvelles visent à déformer l’image du parti et son président, Soufiane Djilali, ont été lancées », est-il notamment écrit sur sa page facebook.

Parmi ces nouvelles douteuses et loin d’être innocentes selon lui, il cite notamment «  le peuple algérien ne veut pas de l’Islam » et « il n y a pas de prisonniers politiques en Algérie » à côte de celle qu’on lui attribue également, à savoir : «  Les médecins doivent apprendre leur métiers ».

Face à ces « écrits calomnieux », le président du parti Jil Djadid invite tout un chacun  à « vérifier chaque élément d’informations provenant de sources crédibles » conclut-il dans son intervention.

Ferhat Zafane