Menaçant d’une grève pour aujourd’hui : Lazhar Hani rassure les syndicats des transports

Menaçant d’une grève pour aujourd’hui : Lazhar Hani rassure les syndicats des transports

Le ministre des Transports, Lazhar Hani, a reçu les présidents des transporteurs routiers de personnes et de marchandises, qui lui ont présenté leurs préoccupations socioprofessionnelles, notamment celles liées à la pandémie de coronavirus, a indiqué le ministère dans un communiqué.

« Dans le cadre de la concertation permanente entre le ministère et les différentes organisations professionnelles, M. Hani a reçu les présidents des transporteurs routiers de personnes et de marchandises et des transports par taxi automobile », fait savoir la même source.

Pour rappel, l’union nationale les transporteurs a appelé à une grève nationale pour dimanche  20 septembre 2020.

«  L’union nationale les transporteurs demande à tous les transporteurs (bus et taxis) d’observer une grève nationale ce dimanche  20 septembre (toute le journée) pour exiger de les indemniser pour l’arrêt de l’activité depuis le 22 mars 2020 à ce jour », est-il écrit dans le communiqué rende public par l’Unat.

L’union explique aussi que les transporteurs ne sont pas contre les décisions de le commission sanitaire nationale (suivi de covid-19) qui exige uniquement 50% les places (capacités) dans les transports, mais demande à l’état de les indemniser et le prise en charge les 50% les places, comme demande aussi le reprise les lignes de transport inter wilayas avec indemnisation de tous les transporteurs (bus et taxis).

Il s’agit de l’Organisation nationale des transporteurs algériens (ONTA), de l’Union nationale des transporteurs (UNAT), de l’Union générales des commerçants et artisans algériens-Transport (UGCAA), du Syndicat national des transports terrestres (SNTT-UGTA) ainsi que l’Union nationale des chauffeurs de taxis (UNACT).

A cette occasion, les représentants des transporteurs routiers ont fait part de leurs préoccupations socioprofessionnelles, notamment celles inhérentes au gel de l’activité des transports en raison de la pandémie de la Covid-19, aux indemnités y afférentes décidées par les pouvoirs publics, au renouvellement du parc, à la conversion de la motorisation des véhicules de transport au GPL ainsi qu’aux autres points en rapport avec la profession, selon le communiqué.

Ferhat Zafane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.