Medjahed Abdelaziz : «la question du Sahara occidental, a dévoilé à l’Algérie, son allié, partenaire, et ennemi»

Medjahed Abdelaziz : «la question du Sahara occidental, a dévoilé à l’Algérie, son allié, partenaire, et ennemi»

Abdelaziz Medjahed directeur général de l’Institut national d’études de stratégie globale (Inesg), a confirmé, ce matin lors de son passage au forum de la Radio nationale, que la question du Sahara occidental avait révélé à l’Algérie son allié, partenaire et ennemi rappelant que les positions de l’Algérie étaient toujours avec la vérité.

Invité du forum de la Radio nationale affirme que : «Depuis la restauration de la souveraineté nationale à ce jour, nous soutenons des causes justes et ce n’est pas nouveau pour l’Algérie, même si notre ami a tort ».

Il a souligné que cette crise a tout révélé, et c’est une opportunité pour l’Algérie afin que nous puissions identifier l’allié, le partenaire et l’ennemi.

En revanche, Medjahed Abdelaziz a déclaré que pour que l’Algérie restaure la sagesse, et qu’il faut se référer aux acteurs influents qui la composent.

« Les élites n’étaient pas à la hauteur du niveau que l’Algérie méritait, « au lieu d’être une élite, ils se sont dispersés en élites.La fragmentation des différences conduit à l’incapacité d’atteindre le niveau de gouvernance que méritent l’Algérie et son peuple », a-t-il ajouté.

Quant à la victoire de Joe Biden aux élections présidentielles américaines, M. Medjahed a indiqué que rien ne changera aux États-Unis d’Amérique.

« L’Amérique est un pays d’institutions, il a des politiques et des stratégies qui ne changeront pas. La forme et le style peuvent changer, mais l’objectif demeurera le même », a-t-il analysé.

Y.M