Maroc / Coronavirus : une tendance haussière des cas confirmés

Maroc / Coronavirus : une tendance haussière des cas confirmés

La situation pandémique au Maroc, se corse de jour en jour. Les chiffres des cas confirmés au Covid-19, font en effet craindre le pire. Ce lundi encore, le ministère marocain de la Santé fait état de mille trois cent quatre-vingt-six (1.386) nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 33 décès ont été  au cours des dernières 24 heures. Ce nouveau bilan porte à 73.780 le nombre de contaminations dans le  Royaume depuis le premier cas signalé le 2 mars et à 56.096 celui des  personnes totalement rétablies, soit un taux de guérison de 76%. Le nombre de décès est passé à 1.394, avec 33 nouveaux cas enregistrés au  cours des dernières 24 heures.

Face au nombre de cas graves, devenant de plus en plus inquiétant à Casablanca, les autorités marocaines ont d’ailleurs, décidé de durcir le ton. Ainsi, le gouvernement à travers un communiqué publié, dimanche 6 septembre, a annoncé 6 mesures fortes pour limiter la vitesse de propagation du virus dans la capitale marocaine. Il s’agit de la  fermeture de tous les points d’accès à la métropole casablancaise, la soumission des déplacements à destination et en provenance de Casablanca à un titre de voyage exceptionnel accordé par les autorités locales, la fermeture de tous les établissements d’enseignement des niveaux primaire, secondaire et universitaire et l’adoption de l’enseignement à distance, à partir de ce lundi 7 septembre. Il est également question de la fermeture des marchés de  proximité à 15h, les cafés et les magasins fermeront à 20h et les restaurants à 21h, et l’interdiction des déplacements dans tout le territoire de la préfecture de Casablanca de 22h à 5h, tout en permettant la circulation des travailleurs de la santé et de la sécurité, ainsi que des employés des secteurs vitaux à condition qu’ils disposent d’une autorisation.

Le communiqué officiel du gouvernement marocain a mentionné que «ces mesures seront maintenues au cours des 14 prochains jours», ajoutant que la situation épidémiologique dans la ville faisant l’objet d’une évaluation précise et continue afin de prendre la décision appropriée». S’exprimant face à la presse, le ministre marocain de la santé, Khalid Ait Taleb, a soutenu que le Maroc connaît une situation épidémiologique, marquée par une tendance haussière ces dernières semaines.

Casablanca isolée du reste du Maroc

Face à la recrudescence des cas de coronavirus dans les grandes villes, le Maroc sert un peu plus la vis pour Casablanca, la capitale économique du pays.

Désormais, nul ne peut entrer ou sortir de la ville. Les déplacements de ou vers Casablanca sont soumis à une autorisation spéciale délivrée par les autorités marocaines locales. Alors que ce lundi 7 septembre est jour de rentrée scolaire dans le royaume, tous les établissements de Casablanca, du primaire à l’université, resteront fermés. Un couvre-feu sera appliqué entre 22h et 5h du matin. Seuls pourront s’en affranchir les employés des secteurs vitaux comme la santé, l’énergie ou les transports.

Des mesures drastiques pour tenter de freiner l’expansion de l’épidémie. «Nous risquons d’être submergés par le virus. Dès lors, des mesures drastiques s’imposent, sinon la situation risque d’être incontrôlable dans les jours à venir», a indiqué le ministre marocain de la Santé, Khalid Ait Taleb, cité par l’agence officielle MAP.

 M.M.H