Maroc : Condamné pour avoir refusé d’appeler Mohamed VI «notre seigneur»

Maroc : Condamné pour avoir refusé d’appeler Mohamed VI «notre seigneur»

Décidemment, au royaume de Mohamed VI il est vivement déconseillé de chatouiller l’égo démesuré de celui-ci. Preuve en est que l’activiste du mouvement 20 février, Nour Essalam Kartachi, a été condamné ce vendredi à 6 mois de prison ferme et à une amende de 1000 DH (100 euros) pour avoir refusé d’appeler Mohamed VI «notre seigneur». Il a été accusé d»’offense au roi» après une plainte déposée par une caïde.

La branche de l’Association marocaine des droits humains à El Bernoussi et à Casablanca avait publié un communiqué exprimant sa profonde inquiétude quant à ce qu’elle considérait comme la persistance à prendre pour cible les militants en fabriquant des accusations bien connues telles que l’espionnage et le viol, ou l’insulte d’un fonctionnaire pendant son travail, dont ce qui est arrivé à Nour Essalam Kartachi.

Pour rappel, cet activiste avait déjà été arrêté en 2012 pour avoir entonné des slogans contre le régime lors des rassemblements du mouvement 20 février, et condamné à 6 mois de prison ferme et à une amende de 8000 DH (800 euros).

Mohamed Abdoun