Marchés informels de fruits et légumes : le nouveau décor  de nos routes

Marchés informels de fruits et légumes : le nouveau décor  de nos routes

Les usagers des routes nationales et même secondaires de la capitale qu’ils soient conducteurs ou passagers  se sont habitués ces derniers mois, malgré eux, au nouveau phénomène des marchands informels de fruits et légumes qui squattent à longueur de journée les abords de plusieurs axes routiers causant ainsi beaucoup de désagréments aux automobilistes en provoquent pour le moins que l’on dire d’énormes embouteillages.

Cependant, devant cette anarchie dans la vente des fruits et légumes, les pouvoirs publics demeurent impuissants malgré quelques tentatives d’intervention de la gendarmerie pour libérer la voie, rien n’y fait ! Parfois, lorsque les services de sécurité font irruption pour déloger les commerçants récalcitrants, des échauffourées éclatent rendant la situation encore plus compliquée  du point de vue de l’ordre public.

Faute d’espaces adéquats pour ce genre d’activité, les clients garent leurs véhicules parfois sur la chaussée en bloquant la route aux autres automobilistes d’une part, et sont quelques fois responsable d’accidents de la circulation en quittant les lieux, d’autre part. C’est pourquoi, un appel est lancé à l’adresse des pouvoirs publics pour engager une réflexion sur ce phénomène afin de trouver les voies et moyens pour éradiquer définitivement les marchés informels qui sont  une cause parmi tant d’autres  des accidents de la route.

Rabah Kourougli

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/solidarite-depart-dune-caravane-daides-du-cra-en-faveur-des-sinistres-de-mila/