Rabat prêt à normaliser avec l’entité sioniste en échange  d’un bradage par les USA des droits sahraouis

Manœuvres politiciennes : Rabat prêt à normaliser avec l’entité sioniste en échange  d’un bradage par les USA des droits sahraouis

Un analyste sécuritaire américain, Bertschi Wrigley,  a révélé l’existence d’informations selon lesquelles le Maroc serait disposé à normaliser ses relations avec l’entité sioniste en contrepartie de « la reconnaissance par Washington des supposées revendications marocaines sur le Sahara occidental ».

A cet égard, l’analyste américain  a mis, dans une contribution médiatique,  les Etats-Unis devant leurs responsabilités face aux conséquences d’une éventuelle décision dans ce sens.

Avec une telle éventualité (ou manœuvre politicienne de Rabat), « les Etats-Unis, et le monde dans son ensemble, subiraient de graves répercussions, l’érosion des normes internationales concernant le droit à l’autodétermination, l’affaiblissement de la capacité de l’ONU à résoudre les conflits, ainsi que la diminution de la capacité des Etats-Unis à jouer un rôle de chef de file au niveau international », a-t-il soutenu.

Selon lui, Washington a la responsabilité de faire respecter le droit international, y compris le référendum soutenu par les Etats-Unis qui donnerait aux Sahraouis le choix de décider de leur avenir.

« Une décision de reconnaître une supposée souveraineté marocaine sur le Sahara occidental pour marquer des points politiques avant les élections américaines serait honteux et entache la politique étrangère américaine, voire délégitimerait le travail de l’ONU, dont le mandat principal au Sahara occidental est d’organiser et d’assurer un référendum », a argué fort justement l’analyste.

Par conséquent, « une décision des Etats-Unis de passer outre ces efforts compromettrait la capacité des Nations Unies de jouer un rôle constructif dans tout conflit ailleurs », a-t-il souligné.

Rabat est disposé à tout entreprendre pour continuer d’occuper le Sahara occidental, piller ses richesses, en faire profiter les puissances étrangères au détriment du peuple sahraoui, et le Makhzen qui a trouvé en le rétablissement des relations avec l’entité sioniste, une nouvelle opportunité pour maintenir le statu quo au Sahara occidental, ne la ratera sous aucun prétexte.

Abbes M.