Malika Bendouda préside l’AG de l’ENAG : Mehdi Ghouti remplace Hamidou Messaoudi

Malika Bendouda préside l’AG de l’ENAG : Mehdi Ghouti remplace Hamidou Messaoudi

 

Suite à la tenue des travaux de l’Assemblée générale de l’Entreprise nationale des arts graphiques (ENAG), au siège du ministère de la Culture et des Arts, sous la présidence de Malika Bendouda, le Conseil d’administration a procédé à l’élection de Ghouti Mehdi, nouveau directeur général de l’ENAG, en remplacement de Hamidou Messaoudi, mis à la retraite ainsi que de plusieurs membres du Conseil d’administration.

L’ENAG qui traverse une situation « difficile et préoccupante » selon les propos mêmes de la ministre va-t-elle enfin renaître de ses cendres et retrouver son lustre des décennies passées ? C’est, en tout cas, ce à quoi escomptent les nouveaux responsables installés à la tête de l’entreprise. La ministre a, de son côté, promis d’apporter le soutien nécessaire pour que l’ENAG « retrouve sa place en tant que l’une des entreprises importantes du pays ». Selon la première responsable du secteur « la  situation difficile et catastrophique que connaît l’ENAG est due à une longue période de mauvaise gestion ». Elle a ainsi insisté sur le fait que le nouveau staff doit rompre avec les anciennes pratiques qui ont conduit au péril de l’entreprise, précisant que « l’ENAG n’est pas une simple imprimerie mais une structure culturelle qui doit contribuer à la réalisation et à la réussite des programmes et des stratégies du livre proposées ».

La ministre de la Culture et des Arts a, par ailleurs, appelé l’ENAG à s’inscrire dans la nouvelle stratégie de relance du livre en y prenant part avec « des publications de son ministère », de contribuer à la promotion de « la présence du livre algérien à l’étranger » et à « l’activation de l’action de la direction de distribution de l’entreprise ».

Lamia B.