Mali : l’Union africaine pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel et une transition civile

Mali : l’Union africaine pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel et une transition civile

L’Union africaine (UA) a appelé les militaires au Mali de nommer « rapidement » des dirigeants civils pour mener la période de transition après le changement inconstitutionnel survenu dans le pays le 18 juillet dernier.

Le Commissaire de l’UA à la paix et la sécurité, Smail Chergui, a plaidé sur Twitter, pour  « un retour à l’ordre constitutionnel et à une transition rapide menée par des civils au Mali ».

Pour sa part, la Commission de l’UA a fait part de son soutien à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) qui a réclamé aux militaires au pouvoir, une transition de 18 mois menée par des civils.

 La Cedeao a pressé mardi dernier, les militaires de « nommer immédiatement un président et un Premier ministre de transition civils », s’engageant à lever, « sitôt ces responsables désignés, les sanctions imposées depuis le 20 août incluant l’arrêt des échanges financiers et commerciaux ».

Pour l’heure, les militaires au pouvoir, tergiversent, d’autant qu’une partie des acteurs ayant pris part aux dernières consultations nationales, a fait part de son appui à un militaire conduisant la transition politique au Mali.

Ab. M.