Maître Gilles Devers, avocat du Front Polisario : «  Tel un  voleur,  le Maroc pille les richesses du Sahara Occidental »

Maître Gilles Devers, avocat du Front Polisario : «  Tel un  voleur,  le Maroc pille les richesses du Sahara Occidental »

L’avocat du Front Polisario, Me Gilles Devers n’est pas allé par trente-six chemins ce lundi, à l’occasion de son passage sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale, pour caricaturer l’exploitation et le détournement des richesses du Sahara Occidental par le Maroc en recourant à des pratiques viles et bassement sans honneur pour s’approprier ses richesses et ses cultures.

Ainsi selon l’avocat du Front Polisario, «le Maroc dissimule le pillage des ressources naturelles du Sahara occidental par un faux étiquetage ».

Et d’expliciter le procédé qui permet au Makhzen de faire sien ce qui ne lui appartient pas et ne lui appartiendra jamais.

« Ils passent leur temps à dissimuler comme fait un voleur », alerte-t-il en citant comme exemple les tomates cultivées au Sahara occidental mais empaquetées avec étiquette d’Agadir au lieu de Dakhla afin de dissimuler leur origine » a-t-il expliqué .

Et comme alternative pour stopper cet accaparement qui ne dit pas son nom l’avocat du Front Polisario a indiqué en outre que la Cour de justice européenne examinera demain le recours déposé par le front du Polisario, contre la décision du conseil européen d’inclure dans l’accord d’échange avec le Maroc, les territoires occupés du Sahara occidental, en utilisant le terme  extension ».

Ferhat Zafane