Macron, après l’attentat de Nice : « 7000 militaires déployés »

Macron, après l’attentat de Nice : « 7000 militaires déployés »

Après l’attaque au couteau qui fait trois morts dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption, dans le centre de Nice, Emmanuel Macron a dénoncé ce jeudi une «attaque terroriste islamiste» et a annoncé augmenter de «3 000 à 7 000» le nombre de militaires déployés sur le sol français. Peu avant, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que le plan Vigipirate était porté «au niveau urgence attentat sur l’ensemble du territoire national», soit le niveau le plus élevé.

M.Abd