L’Union parlementaire arabe condamne la résolution du Parlement européen concernant l’Algérie

L’Union parlementaire arabe condamne la résolution du Parlement européen concernant l’Algérie

Les condamnations de la résolution du Parlement européen sur « la détérioration des libertés » en Algérie se poursuivent. Ce mercredi, c’est l’Union parlementaire arabe (UPA) qui a réagi.

Dans un communiqué, l’UPA a estimé que la résolution du Parlement européen ne reflétait pas la réalité en Algérie, caractérisée par un ancrage démocratique, un respect des droits de l’homme, mais aussi des libertés et une consolidation de l’indépendance de la justice.

« L’Union parlementaire arabe condamne les ingérences dans les affaires intérieures des pays arabes et l’atteinte à leur souveraineté », a asséné hier mardi le communiqué.

Dans ce sillage, l’UPA s’est désolée de l’émanation de critiques qui portent préjudice à la souveraineté des Etats. « Il faut chercher l’exactitude en traitant ce genre de dossier », a ajouté le communiqué.

Enfin, l’UPA a rappelé la transition pacifique, respectueuse de la Constitution, qu’a connue l’Algérie.

Skander Boutaiba