L’UE fait un don de  15 millions d’euros

Contribution à la lutte anti- acridienne en Afrique

L’UE fait un don de  15 millions d’euros

Alors qu’au niveau de l’Algérie, la situation acridienne demeure maîtrisée grâce aux opérations de  prospections permanentes menées contre le criquet pèlerin au début de la saison estivale dans le cadre du dispositif composé de six (06) équipes terrestres de l’INPV déployées au niveau des wilayas d’Adrar, Tamanrasset, Illizi et Bechar, en revanche du coté de l’Afrique de l’Est la région est très menacée par une nouvelle vague de criquets.

Aussi, pour venir en aide aux pays concernés, le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), M. Qu, s’est félicité de la contribution de 15 millions d’EUR, versée ce jeudi 9 juillet par l’Union européenne pour lutter contre la recrudescence de criquets pèlerins en Afrique de l’Est, menacée par une nouvelle vague de criquets.

La Commission européenne a indiqué qu’elle avait alloué des fonds pour aider les organismes des Nations Unies et les pays partenaires à faire face à la pire recrudescence de criquets pèlerins dans la région depuis des décennies.

Les fonds proviennent de la Direction générale pour la coopération internationale et le développement (DG DEVCO).

L’UE avait déjà versé une contribution de 11 millions d’euros pour répondre à l’appel à agir contre le criquet pèlerin lancé en février.

On estime qu’avec l’appui de la FAO les opérations de lutte menées depuis janvier dans la Corne de l’Afrique et au Yémen ont permis d’éliminer près de 500 milliards de criquets et de sauver un million de tonnes de récoltes de la destruction, de quoi nourrir près de 7 millions de personnes.

Rabah Kourougli