Ligue arabe : Boukadoum plaide pour la réforme de l’action arabe commune

Ligue arabe : Boukadoum plaide pour la réforme de l’action arabe commune

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a plaidé mercredi, en faveur de la réforme de l’action arabe commune « pour répondre aux défis régionaux et internationaux », et fait part de son souhait que le prochain sommet de la ligue arabe d’Alger « constitue une étape décisive dans le processus de cette réforme, à l’instar du sommet d’Alger de 2005 ».

M.Boukadoum qui intervenait lors de la 154ème session du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel, ouverte au Caire par visioconférence, a souligné « la volonté et la détermination de l’Algérie d’abriter le 31ème sommet arabe dans les meilleurs délais, étant donné que les mesures de son accueil ont été lancées depuis quelque temps ».

Le ministre a rappelé que « ce point avait été abordé lors de la visite en Algérie du Secrétaire général de la Ligue arabe en février dernier, mais la propagation de la Covid-19 a empêché la tenue de ce sommet dans les délais fixés ».

Le ministre a indiqué que « le dossier de la réforme de l’action arabe commune figurait en tête des ateliers que nous considérons tous importants et prioritaires », ajoutant que ce dossier s’imposait « plus que jamais, eu égard à la relation entre le rôle de la Ligue arabe et la réforme de ses structures et des moyens de sa gestion pour mieux répondre aux défis régionaux et internationaux ».

Estimant qu’il était temps d’accorder à ce dossier « l’importance qu’il requiert, en traduisant les efforts déployés des années durant en décisions palpables qui restitueront à la Ligue arabe son rôle escompté », M. Boukadoum a indiqué que « nous voulons une Ligue qui réunit et qui soit respectée par tous, une Ligue sur laquelle nous pouvons compter».

Ab. M.