Liban : Vers une démission collective des ministres ?

Lebanon's President Michel Aoun looks on during a state visit on September 26, 2017 at Hotel de Ville in Paris. The Lebanese President is on a three-day visit in France. / AFP PHOTO / POOL / STEPHANE MAHE

Liban : Vers une démission collective des ministres ?

Après la démission inattendue de la ministre de l’Information, Manal  Abdel Samad, le ministre de l’Environnement et du développement durable Damianos Kattar lui a emboîté le pas en démissionnant le même jour dans la soirée. La double explosion du port de Beyrouth  et la réaction imminente de la population libanaise qui a envahi les rues pour crier sa colère contre la classe politique pour enfin donner  lieu à des affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants. Selon de sources locales reprises par des agences de presse,   durant la journée de dimanche 9 août, en fin de journée et pour le deuxième soir consécutif, les abords de la place des Martyrs de Beyrouth ont été le théâtre d’affrontements entre quelques centaines de manifestants et les forces de l’ordre. Selon la chaîne de télévision locale LBCI, un policier en civil a tiré à plusieurs reprises avec un fusil d’assaut, sans faire de victime. Ce qu’il faut savoir c’est que depuis la terrible explosion du port de Beyrouth,  la rue tient pour responsable les dirigeants de la classe politique du Liban et demande qu’ils laissent leur place. Au cours de ces derniers jours, neuf députés de différents blocs parlementaires ont démissionné. Et ce dimanche, la ministre de l’Information, Manal Abdel Samad, et le ministre de l’Environnement et du développement durable, Damianos Kattar, ont rendu leurs sièges. Le pays du Cèdre semble amorcer un virage capital pour l’avenir de ce pays confronté à moult difficultés et soubresauts

 Ferhat Zafane

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/liban-la-ministre-de-linformation-jette-leponge/