L’examen du BEM devient facultatif

L’examen du BEM devient facultatif

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerrad, après avoir consulté le président de la République, a donné des instructions au ministre de l’Education nationale au sujet de l’examen de l’enseignement moyen (BEM) pour l’année scolaire 2019 2020, indique un communiqué rendu public ce mercredi.  

Ainsi, cet examen devient facultatif, du fait que pour les élèves scolarisés, il n’est plus nécessaire pour passer à un palier supérieur. Le passage sera calculé en tenant compte de la moyenne des premier et deuxième trimestres, à condition que la moyenne générale atteigne 9 sur 20.

Cela dit, les élèves qui n’ont pas obtenu 9 sur 20 pourront passer l’examen du BEM, dont la moyenne sera prise en compte pour le passage au palier supérieur.

Deuxième point contenu dans l’instruction : pour les candidats non scolarisés, qui sont au nombre de 23 000, le BEM reste obligatoire, puisque c’est le seul moyen possible d’accéder à une formation professionnelle supérieure.

M. A.