L’eurodéputée  Sandra Pereira indignée : « les pratiques viles du Makhzen se sont intensifiées » 

L’eurodéputée  Sandra Pereira indignée : « les pratiques viles du Makhzen se sont intensifiées » 

C’est un véritable cri de détresse qu’a lancé l’eurodéputée  portugaise Sandra Pereira pour mettre un terme aux pratiques aussi viles qu’inhumaines du Makhzen à l’égard du peuple sahraoui.

C’est pourquoi du haut de la tribune du parlement,  elle  interpelle la Commission européenne sur  la répression exercée par les autorités d’occupation marocaines au Sahara occidental.

Aussi la députée  portugaise entend lever le voile sur «les sièges, le harcèlement, les enlèvements, la violence physique et les agressions sexuelles sont parmi les tactiques d’intimidation utilisées à maintes reprises par les forces de l’occupation marocaines pour « réprimer les hommes, les femmes et les enfants sahraouis au Sahara occidental occupé ».

Toujours au sujet des Droits de l’Homme bafoués par les forces d’occupation marocaines Sandra Pereira  déplore la situation du prisonnier politique sahraoui Mohamed Lamine Haddi qui observe une grève de la faim.

Ferhat Zafane